Loading...
15/05/2018
Interview de Yannick Nyanga

« Je ne suis pas encore à la retraite. J’ai encore un gros challenge à relever avec mes coéquipiers ».

Toute la France était derrière le Racing 92 le week-end dernier à l’occasion de la finale de la Champions Cup qui se déroulait à Bilbao contre le Leinster. À l’issue d’une rencontre haletante, les Franciliens se sont malheureusement inclinés sur le score de 15 à 12. Yannick Nyanga, troisième ligne et capitaine emblématique des Ciel et Blanc, qui mettra un terme à sa carrière en fin de saison, a accepté de revenir pour nous sur cette finale perdue. Rencontre…

Provale : Avec quelques jours de recul, comment analyses-tu la défaite de ton équipe face au Leinster ?
Yannick Nyanga :
Cette finale s’est jouée sur des détails et c’est vraiment rageant ! Même si le Leinster mérite son succès, cela s’est joué à un fil. Nos deux formations étaient très proches. Nos adversaires ont été capables de faire le dos rond pour finir par s’imposer. C’est tout à leur honneur. Pour notre part, tout n’est pas à jeter et il faudra apprendre de cet échec pour continuer à progresser. Nous sommes encore en course en championnat. Il faut se concentrer sur nos futures échéances.

Provale : Les prochaines échéances, parlons-en. Ton équipe va bientôt disputer les ½ finales du Championnat de France. Comment abordes-tu ce nouveau challenge ?
Yannick Nyanga :
L’ambition du club est de gagner les demi-finales. C’est une première étape cruciale. Avant cela, nous allons nous concentrer sur les barrages et regarder attentivement la prestation de nos futurs adversaires. Cette saison, le championnat a été très dur et le suspense omniprésent. Il ne faudra pas se voir arrivés trop loin et trop vite. Prenons les étapes unes à unes. Ma priorité aujourd’hui, et celle de mon club, c’est cette demi-finale.

Provale : D’un point de vue personnel, tu as annoncé que tu mettrais un point final à ta carrière à l’issue de la saison. Cette fin de championnat doit donc avoir une saveur particulière…
Yannick Nyanga :
Effectivement, c’est bien le cas. J’ai beaucoup réfléchi avant d’annoncer ma fin de carrière. Je pense qu’il était normal de l’annoncer et d’être transparent là-dessus. Malgré tout, je n’ai pas envie que cette annonce soit le sujet central de la fin de saison lorsqu’on évoquera le Racing. Beaucoup de facteurs sont entrés en compte avant de me décider. J’ai tout mis dans la balance. Je m’exprimerai posément là-dessus lorsque le moment sera venu. En attendant je ne suis pas encore à la retraite. J’ai encore un gros challenge à relever avec mes coéquipiers.

Vous découvrirez prochainement une interview de Yannick Nyanga qui se confiera sur sa carrière et toutes ses années au plus haut niveau.