Loading...
04/04/2018
Les Player Development Manager (PDM) voient enfin le jour et ça commence bientôt !

Les Player Development Manager (PDM) voient enfin le jour et ça commence bientôt !

 
Grande nouvelle pour tous les joueurs de rugby professionnels de TOP 14 et de PRO D2, le Comité Directeur de la LNR du 28 mars dernier a validé la mise en place, dès la saison prochaine, des PDM (Player Development Manager), projet porté par Provale depuis plusieurs mois.
 
Un projet novateur et unique en France !
 
Largement inspiré par les programmes mis en place par d'autres syndicats de rugby, membres de International Rugby Players (Irlande, Australie, Nouvelle-Zélande), Provale a pris le train en marche en proposant aux différentes familles du rugby de s'associer à ce projet ambitieux. Pour Robins Tchale Watchou, président de Provale, c'est le début d'une nouvelle ère dans l'accompagnement des joueurs de rugby professionnels.
 
« A Provale, nous partons du principe que si nous formons des meilleurs hommes, nous en ferons des meilleurs joueurs. Provale, les clubs via leurs encadrements sportifs et administratifs ainsi que la LNR jouent leur rôle dans le suivi socio-professionnel des joueurs. Aussi, nous devons tous travailler ensemble. Je suis content que tous les acteurs aient compris le sens du projet que nous portions depuis plusieurs mois. C'est une grande nouvelle pour les joueurs et le rugby français de façon générale. »
 
Concrètement, les PDM vont se déployer dans les clubs dès le courant du mois de juillet. Ils seront régulièrement sur le terrain pour travailler avec les joueurs sur leur projet de vie globale afin de mieux préparer "le pendant et l'après rugby". Robins Tchale Watchou nous précise quelles seront leurs missions :
 
« L'objectif de chaque PDM sera de créer du lien avec les joueurs, tout en respectant les échéances sportives. Les joueurs bâtiront avec le PDM, qui sera affecté géographiquement par équipe, un plan de développement personnel construit en fonction de leurs souhaits et des besoins identifiés. Charge ensuite au PDM de le mettre en musique avec le joueur et son club si nécessaire. Ce travail pourra évidemment se faire sur plusieurs saisons, et donc potentiellement avec plusieurs clubs. En back office, nous nous appuierons sur les services et les compétences que propose dejà Provale en interne (Provale Formation,...), ce qui nous permettra une prise en charge globale de l'acteur. »

 
Les recrutements des PDM vont commencer dans les prochaines semaines. Une offre d'emploi est d'ores et déjà disponible en téléchargement ici. Toutes les candidatures seront étudiées, et Robins Tchale Watchou de conclure :
 
« Notre objectif est de recruter 6 PDM qui auront une sensibilité aux enjeux du double projet (sportif et académique). Le PDM aura un rôle de tuteur auprès du joueur, tant dans la bienveillance que dans l'accompagnement au quotidien. »
 
Plus de développements à venir dans les prochaines semaines, notamment sur la répartition géographique des PDM.