Vous pouvez encore signer dans un club de LNR jusqu’au 31 août sans être  considérés comme « joueur supplémentaire », « joker médical » ou « joueur additionnel ». Provale continue d’actualiser quotidiennement la liste des joueurs en recherche d’un club qui est disponible sur notre site internet (dans la rubrique joueurs joueurs libres)

Benjamin Lapeyre fait partie des joueurs inscrits sur cette liste. Il a également participé au stage des joueurs en recherche d’un club qui a eu lieu à Bordeaux du 2 juillet au 6 juillet 2018.

Pour Provale, il a accepté de donner de ses nouvelles.

Rencontre…

Provale : Benjamin, nous t’avons quitté à Bordeaux il y a quasiment un mois. Peux-tu nous donner de tes nouvelles ?

Benjamin Lapeyre : Je viens de m’engager pour un an avec le club de Hyères – Carqueiranne – La Crau qui évolue en Fédérale une. J’ai une clause dans mon contrat qui me permet de me libérer à tout moment si un club de Top 14 ou de Pro D2 fait appel à moi.

Provale : Comment gères-tu ces moments ? Le fait de retrouver un club, un groupe, des objectifs, te permet-il de te sentir mieux ?

B.L. : Comme je l’ai déjà dit, cette situation est loin d’être simple à gérer. Mais ça fait un bien fou de se retrouver dans un groupe, de travailler dans une bonne ambiance. Cela me manquait. J’ai des objectifs au niveau physique, au niveau de la musculation aussi. Mais le fait de retrouver le ballon et le terrain est également très salvateur et bon pour le moral.

Provale : Le moral justement, parlons-en. À l’occasion du stage des joueurs à la recherche d’un club qui a eu lieu à Bordeaux au début du mois de juillet, un des ateliers était dédié à la préparation mentale. Grâce au suivi mis en place par Provale, tu as eu l’occasion d’approfondir ce sujet. As-tu choisi de le faire ?

B.L. : Oui, effectivement. Cet atelier dirigé par Laurent Baluc Rittener a été très concluant pour moi et j’y ai trouvé beaucoup de réponses. J’ai donc décidé de m’inscrire au suivi mis en place par Provale. J’apprécie cet accompagnement. Laurent me donne des axes de travail pour moins me prendre la tête. Il m’aide à passer au-dessus de ces moments difficiles et à trouver les clés pour avancer. C’est très positif.

Provale : Le fait de te retrouver sans club t’a-t-il motivé à te pencher sur ta reconversion ?

B.L. : J’ai toujours été préoccupé par ma reconversion. Même lorsque tout allait bien. J’ai créé une société Spor’Ent* en 2015 avec mon associé, Christophe Roussel, qui aide les sportifs et les personnalités du monde du divertissement, les annonceurs et les entreprises, ainsi que les clubs sportifs ou les lieux de spectacle, dans la gestion de leur image, leur stratégie marketing ou l’organisation d’événements.
Du coup, je mets aussi mes compétences à la disposition de mon nouveau club en l’aidant notamment dans la recherche de sponsors.
Je profite aussi de cette période transitoire de ma vie pour réfléchir à de nouvelles opportunités de formations. Je suis d’ailleurs en lien avec le service formation de Provale concernant ce sujet. J’envisage de me former sur la communication digitale et les réseaux sociaux prochainement.

Provale : Que peut-on te souhaiter pour les prochains mois ?

B.L. : J’espère que tout se passera bien et que je pourrai rebondir prochainement en Top 14 ou Pro D2. Malgré tout le respect que je voue à la Fédérale une, je n’ai pas envie d’en rester là après dix ans au plus haut niveau. Je pense que j’ai encore quelques années à vivre en Top 14 ou Pro D2. Je reviendrai ensuite en Fédérale une avec un réel plaisir et le sentiment du devoir accompli.

*www.sporent.fr

Pour toute question sur la liste Provale, vous pouvez entrer en contact avec Gwedoline Calvet ou Yannick Lacrouts du service réseau au 05 34 40 07 90.

Que sont-ils devenus ?

Les joueurs ayant participé au stage des joueurs à la recherche d’un club nous ont également donné de leurs nouvelles :

Baptiste De Clercq – Ancien pilier du Stade Français
« Je me suis engagé avec le club d’Oloron en Fédérale une pour une durée d’un an. Je viens de déménager dans ma nouvelle ville. J’espère que ce sera une belle expérience et qui me permettra de rebondir l’année prochaine. »

Lorenzo Cittadini – Ancien pilier du Stade Français
« Je suis toujours à la recherche d’un club. J’espère pouvoir rebondir en tant que joker médical en France ou à l’étranger. Je ne perds pas confiance. Je continue à me préparer sérieusement. »

Matthieu Ugena – Ancien troisième ligne du Stade Français
« Je continue à m’entraîner sérieusement en espérant rapidement qu’une opportunité se présentera bientôt. J’ai eu quelques touches en Pro D2 mais rien de concret à ce jour. Je suis impatient de retrouver le terrain. »

Paul Couet-Lannes – Ancien arrière de Mont-de-Marsan
S’est engagé avec le club d’Anglet Côte Basque qui évolue en Fédérale une.

Share This