Le Tournoi du XV de France Féminin

Mar 15, 2019 | Actualités, Event, Interview

Comme chaque semaine, Lénaïg Corson, deuxième ligne du XV de France Féminin et membre du Comité Directeur de Provale, nous fait partager son analyse sur ce Tournoi des 6 Nations. Blessée, elle n’a pas pu participer au dernier match contre les Irlandaises et ne pourra pas non plus affronter les Italiennes ce week-end. Mais elle garde un œil sur cette équipe et sur ses coéquipières…

Cette semaine, je me suis remise en forme avec mon équipe du Stade Français. Comme je vous l’ai dit, mon Tournoi des 6 Nations est malheureusement achevé.
Je me suis malgré tout rendue en Irlande le week-end dernier pour soutenir mes coéquipières.
L’ambiance dans le stade était incroyable ! On se serait crues en France. Cinq ou six Marseillaises ont été entonnées. Les supporters ont vraiment poussé derrière l’équipe.
C’était un bon match. Très intéressant. Malgré le contexte compliqué, lié à de nombreuses blessures et à des joueuses malades, les filles ont tenu bon.
Ce week-end, en Italie, le rendez-vous sera corsé. Les Italiennes n’ont rien à perdre. Elles ont gagné leurs trois premiers matchs du Tournoi. Elles auront forcément à cœur de bien terminer leur parcours contre nous.
Il ne faudra pas les prendre de haut. De notre côté aussi, il faudra bien terminer. Comme je vous l’ai dit, nous avons beaucoup de joueuses blessées.
Nous ne sommes pas habituées à avoir autant de joueuses sur le carreau. Le rythme des entrainements est plus élevé que les années passées. Nous travaillons beaucoup. Peut-être que la fatigue commence à se faire sentir ?
Logiquement, les Anglaises devraient remporter ce Tournoi. Elles avaient très mal pris d’être battues par la France l’an passé. Elles avaient donc de fortes ambitions dans ce 6 Nations. Leur Fédération a mis en place des contrats professionnels pour elles. Elles avaient donc à cœur de montrer qu’elles méritaient tout ça. Et je pense qu’elles ont vraiment tout donné durant ce Tournoi.
Pour notre part, la compétition a été encourageante. Nous jouons sur deux tableaux car l’équipe de France à 7 est en pleine phase de qualification pour les Jeux Olympiques.
Du coup, notre équipe est en construction. Ce Tournoi aura permis de tester des joueuses, de lancer des jeunes dans le grand bain.
C’est très positif pour l’avenir.
L’avenir, justement, c’est ce week-end, en Italie. Nous avons encore un match à disputer.
Nous aurons besoin de vous !

Share This