C’est la bonne nouvelle de cette fin de mois d’octobre. Pour la 1ere fois de son histoire, Provale, va se déplacer dans 12 clubs du championnat de Fédérale 1. Une nouvelle qui fera plaisir aux joueurs qui sollicitent déjà régulièrement les services de Provale pour des conseils juridiques ou de l’aide dans leur projet de formation/reconversion. Yannick Lacrouts (du service réseau) et Raphael Vohringer (du service juridique) nous expliquent en quoi vont consister ces visites.

Il y avait une forte demande des joueurs pour nous déplacer dans les clubs de fédérale 1, avance Yannick Lacrouts. Pour la majorité d’entre eux ils ont été adhérents de Provale lorsqu’ils étaient joueurs LNR et ils ne comprennent pas pourquoi nous n’allons pas les voir en Fédérale 1 alors qu’ils ont toujours besoin des services de Provale. Notre objectif sera de leur présenter en détail leur convention collective, qui est différente de celle des joueurs de LNR, et aussi de répondre à leurs questions. 

En effet, la Fédérale 1 est la seule division que gère une fédération et qui bénéficie d’un accord collectif spécifique, négocié par Provale pour la partie joueurs. Ni le basket, en championnat  fédéral, ni le handball, en championnat fédéral, ne bénéficient d’un accord collectif. La volonté de Provale est d’associer des joueurs dans les négociations de leur convention.

Pour Raphael Vöhringer, la participation Des joueurs est en effet primordiale. Les discussions qui ont lieu au sein de la commission paritaire de Fédérale 1 sont très intéressantes et touchent à de nombreux sujets qui sont tous très importants pour les joueurs. Lors de la dernière réunion de la semaine dernière nous avons par exemple, parlé de la date des congés de Noël. On sait que ce sujet est très important pour les joueurs. En complément de ces visites des clubs nous avons aussi mis en place sur notre site internet un espace dédié pour les joueurs de Fédérale 1 dans lequel ils peuvent retrouver toutes les infos sur la convention collective. C’est un super outil pour eux mais aussi pour les clubs lorsqu’ils ne savent plus trop ce qu’ils ont le droit de faire ou de ne pas faire. 

L’objectif de Provale pour cette saison est de voir 12 clubs d’ici aux fêtes de fin d’année, avant d’enchaîner sur les autres équipes du championnat, qui sont au nombre de 43! Provale est donc plus que jamais présent sur les routes de France.

Share This